Tsadé final

Phé final tableau de l'alphabet hébraïque

La calligraphie du Tsadé final en vidéo par Suzanne Renardat :

La lettre Tsadé, c'est le harpon ou le hameçon. C'est à dire que lorsque nous voyons la lettre Tsadé il ya toujours une notion d’extirper quelque chose, saisir quelque chose soit de bas en haut, soit de haut en bas.. C'est une lettre très très puissante qui est faite de l'union du Yod et du Noun. C'est à dire de l'union du seigneur et d'une finale qui est l'oeuvre du satan ontologique comme par exemple dans le livre de Job. Il y a un sceptre preuve que reçoit Job. C'est pour le tirer de son inconscience et c'est donc une complicité entre le seigneur et le satan puisque le satan a pour mission théologique de faire l'épreuve, d'être gardien du seuil pour que l'homme grandisse devant une barrière qui est là devant lui et qu'il trouve en lui une dimension plus haute.
C'’est donc cette union de cette complicité entre le seigneur et le satan pour faire grandir l'homme que symbolise Tsadé. Donc le saint des saints est aussi bien l’hameçon qui va aller chercher le poisson dans l'eau. C'est vraiment le l'épreuve avant d'entrer dans la matrice du crâne et ça c'est quelque chose de très puissant de très impressionnant très très impressionnant bon je peux pas en dire plus là parce que ça demanderait un très long développement mais dans le texte le seigneur s'identifie au léviathan. C'est une identification ça veut dire qu'il y a une union

  • Valeur numérique : 900
  • Sens : la réalisation cosmique car, dans cette lettre, le Yod s'unit au Noun final.

L'explication du sens par Annick de Souzenelle :

calligrahie hébraique Suzanne Renardat pour Annick de Souzenelle la lettre chemin de vie Tsadé-final